Méthodologie qualitative

Le processus de sélection ISR qualitative

 

Cette méthodologie est la méthodologie historique développée en interne par l’équipe ISR, appliquée sur les actions européennes. Elle repose sur une étude préalable des enjeux ESG du secteur et l’analyse détaillée des pratiques RSE des entreprises. L’objectif est de sélectionner les entre-prises les mieux positionnées au sein de leur secteur au regard des enjeux les plus matériels.

 

L’analyse sectorielle

 

Au préalable des analyses des entreprises, l’équipe ISR réalise l’analyse des enjeux ESG matériels propres au secteur étudié. Elle aboutit à la hiérarchisation des risques et opportunités ESG du secteur selon leur matérialité, synthétisée par la matrice de matérialité.

 

Les matrices de matérialité sectorielles permettent de définir l’opinion ESG du secteur. Un taux de sélectivité cible est ensuite défini en fonction du secteur. Par exemple, pour un secteur dont l’opinion ESG est neutre, l’objectif est de sélectionner 5 % des entreprises du secteur.

 

 

L’analyse des entreprises

 

Les entreprises du secteur sont ensuite analysées au regard des risques et opportunités définis dans la matrice de matérialité. Ainsi, les deux dimensions suivantes sont intégrées à l’analyse des entreprises

 

• Les pratiques en termes de responsabilité sociale des entreprises et l’exposition à des controverses ESG :

– la politique sociale menée par les entreprises

– les politiques environnementales- le respect des droits de l’Homme

– la qualité des relations nouées avec les parties prenantes (clients, fournisseurs, communautés locales, sociétés civiles, actionnaires…)

– les partenariats tissés avec les communautés locales des lieux d’implantation

– la gouvernance mise en œuvre

 

• Leur contribution à la réalisation des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies :

 

Cette contribution est évaluée par l’impact sociétal et environnemental des produits.Les études mensuelles sont élaborées par l’équipe ISR sur la base des informations VigeoEiris, Sustainalytics et Ethifinance.

 

Elles sont présentées devant un comité ISR, composé de l’association Éthique et Investissement ainsi que de l’ONG CCFD – Terre Solidaire et la Fondation Notre Dame. Ce comité débat sur les sociétés et apporte ses informations et ses opinions sur les entreprises étudiées.

 

Chaque année, l’équipe ISR organise 10 réunions, portant sur au moins :

– 8 études sectorielles,

– 1 étude thématique,

– 1 réactualisation multisectorielle.

 

L’équipe ISR couvre historiquement le Stoxx 600 ainsi qu’une partie du S&P500 et certaines petites et moyennes capitalisations en dehors du Stoxx600, qui présentent un potentiel bénéfice social environnemental en lien avec l’activité ou ses pratiques. Pour ces entre-prises, Meeschaert AM fait appel à Ethifinance, qui analyse et note les entreprises sur des critères environnementaux, sociaux, de gouvernance ainsi qu’à des parties prenantes externes.

 

Le processus de sélection ISR

 

L’analyse ESG intervient en amont de la sélection des entreprises et des émetteurs dans lesquels les fonds ISR investissent. La méthode de sélection ISR des entreprises repose sur trois étapes :

 

1) La pondération sectorielle. Aucun secteur n’est exclu dans cette méthode. Toutefois, un taux de sélectivité est défini en fonction de l’opinion ESG du secteur.

2) L’intégration positive élargit le spectre de la gestion ISR à des émetteurs de petites et moyennes capitalisations. Ces sociétés, issues d’un secteur ayant un impact positif significatif sur la société, intègrent l’univers d’investissement du fonds.

3) La compréhension économique et financière du secteur enrichit le filtre de sélection ESG, appliqué dans le cadre des analyses sectorielles et thématiques. Cette appréhension sectorielle globale semble en effet indispensable à la compréhension des défis que doivent relever les entreprises.

 

Les décisions prises par l’équipe ISR sur le périmètre ISR sont transmises, oralement et par mail, à tous les gérants de Meeschaert AM.

 

Le périmètre d’investissement ISR évolue sur une base mensuelle : que ce soit pour des raisons d’ordre structurel ou conjoncturel, la décision peut être prise de sortir une ou plusieurs entreprises de ce référentiel. Lorsque le cas se présente, le gérant du fonds doit vendre l’ensemble de la ligne dans une période de trois mois s’il est investi dans l’entreprise concernée. Le processus ISR conduit à intégrer entre 30 % et 80 % des entreprises analysées sur les critères ESG. En effet, ce taux de sélectivité peut varier selon le cahier des charges ISR de l’OPC.

 

Les investisseurs ne sont pas directement informés des désinvestissements, sauf dans le cadre de réunions de présentation de la méthodologie, ou sur demande.

Découvrez aussi

Paramètres de cookies

Ce site utilise différents cookies pour son fonctionnement. Certains de ces cookies sont déposés par des tiers à des fins d'analyse statistique pour nous permettre d’améliorer votre parcours de navigation.

Tous les cookies déposés respectent les réglementations (durée, vie privée) en vigueur.

Ces paramètres pourront être retrouvés à tout moment, ainsi que plus d'information sur les cookies utilisés par le site, sur la page de mentions légales.

Vos préférences

Différents types de cookies sont utilisés par le site. Seuls les cookies de fonctionnement sont obligatoires, et ce afin de fournir une expérience de navigation adaptée. Tous les cookies que nous déposons respectent les réglementations de durée et de vie privée.

Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement du site et ne peuvent donc pas être désactivés. Ils permettent de sécuriser le site internet ainsi que vos préférences d'affichage

Ces cookies servent à mesurer, étudier et analyser les comportements des visiteurs, afin d'améliorer l'expérience de navigation des utilisateurs. Accepter ces cookies nous aide à vous fournir de meilleurs services et à améliorer votre parcours de navigation.

Ces paramètres pourront être retrouvés à tout moment, ainsi que plus d'information sur les cookies utilisés par le site, sur la page de mentions légales.