Immobilier

Enjeux et caractéristiques du secteur

Gestionnaires d’actifs, locataires : des responsabilités partagées

 

Le marché de l’immobilier est caractérisé par la diversité de ses acteurs. Les gestionnaires de biens ont pour rôle la coordination des parties prenantes, afin que les bâtiments puissent être construits, financés et exploités. Dans cette perspective, au moment de l’utilisation des bâtiments, gestionnaires et locataires ont chacun leurs responsabilités dans l’exploitation et l’entretien de ces derniers. En effet, là où les locataires ont la charge du petit entretien pour le maintien de la qualité, les gestionnaires de biens, en tant que propriétaires, sont responsables du gros œuvre (c’est le cas, par exemple, de la mise aux normes des anciens bâtiments).

 

logement-sociaux_visuel

 

Accessibilité et mixité, grandes priorités sociétales

 

Le secteur immobilier recouvre plusieurs types de bâtiments : centres commerciaux, centres de loisirs, bureaux et logements. Le rôle des constructeurs est de les rendre accessibles à tous, en intégrant des contraintes sociétales au moment de la phase de conception. En ce qui concerne l’obligation de logement social, elle varie de 10 à 25 % en fonction de la taille des communes. Il s’agit donc de permettre l’accès au logement de qualité, pour les personnes les moins favorisées.

 

Le « droit à opérer » auprès des communautés locales : clé du développement économique local

La construction d’un bien immobilier, quel qu’il soit, en traîne un double impact sur le développement économique
et social local : création d’emplois (directs ou indirects) et dynamisation du territoire. L’acceptation sociale des communautés déterminera le sens de l’impact. La clé de cette acceptation réside dans l’implication des populations locales dans le projet.


Bonnes pratiques identifiées

La coopération avec les locataires, pour plus de performance environnementale

Dans la perspective de réduction des gaz à effet de serre dans les bâtiments, l’efficacité énergétique est tant l’affaire des gestionnaires d’actifs que des locataires. L’éco-conception d’un bâtiment ne suffit pas à améliorer sa performance énergétique. Pour une meilleure efficacité, les locataires doivent adapter leur utilisation aux innovations environnementales. Certains gestionnaires travaillent en collaboration avec eux pour qu’ils soient formés aux bonnes pratiques de consommation énergétique. Le suivi régulier de la consommation énergétique d’un bâtiment permettra des ajustements lors des différents rendez-vous fixés tout au long du bail de location entre les deux parties.

prix-du-logement

Accessibilités physique ou financière : à chacun son défi

Certaines entreprises se fixent des objectifs pour rendre leurs biens détenus dans leurs portefeuilles accessibles à tous. Cela implique la mise en place de moyens pour que les bâtiments soient accessibles à tous, financièrement et physiquement. D’un côté, les spécialistes de l’habitat lancent des mesures de limitation du prix des logements, pour permettre aux personnes défavorisées d’y avoir accès par voie locative ou d’achat. D’un autre côté, les spécialistes de la gestion des bureaux et des centres commerciaux favorisent l’accessibilité physique des biens aux personnes à mobilité réduite. Concrètement, cela se traduit par l’installation d’ascenseurs pouvant accueillir des fauteuils, le recours à des portes plus larges, etc.
perim7

Consultation et concertation : les outils d’une acceptation du « droit à opérer »

 

Les premières personnes impactées par des projets immobiliers sont souvent les populations locales. Pour être sûr que leur projet soit accepté, certains gestionnaires mesurent l’acceptation auprès des communautés directement par le biais de consultations. Les acteurs les plus responsables iront jusqu’à entamer une concertation pour demander l’avis des populations voire même jusqu’à les intégrer dans la réalisation du projet.

Découvrez aussi

  • Hôtellerie, tourisme et loisirs

    En 2012, plus d’un milliard de touristes ont voyagé dans le monde : la région la plus visitée était l’Europe. Chaque zone géographique présente une attractivité.

    En savoir plus

  • Construction lourde

    Le bâtiment représente le secteur économique le plus énergivore. Le poids de son empreinte environnementale se situe aussi bien à l’étape de construction, que lors de l’utilisation des bâtiments.

    En savoir plus